Prise de position 06/2011: Améliorer l’efficacité de l’aide: un programme de lutte contre la corruption

Filed under - Humanitarian assistance

Policy position published 17 November 2011
Image of publication cover

L’aide extérieure constitue pour les pays en développement une source importante de financement, qui peut être utilisée pour aider à construire des écoles, pourvoir les hôpitaux en personnel, construire des routes et fournir de l’eau potable. En 2010, le montant total de l’aide a atteint plus de 128 milliards USD, dont un cinquième destiné à l’Afrique1. Pourtant l’aide, que l’on appelle également « aide publique au développement » (APD), n’est pas systématiquement efficace et ne produit pas toujours des résultats à partir des contributions fournies. La corruption et la mauvaise gestion sont les résultats de faibles degrés de transparence, de redevabilité et d’intégrité de la part des bailleurs de fonds et pays partenaires.

Translation of: Policy Position 06/2011: Making aid effective: An anti-corruption agenda





Country / Territory - International   
Region - Global   
Language(s) - French   
Topic - Accountability   |   Governance   |   Humanitarian assistance   |   Poverty and development   

True stories

Police whistleblowers

When two respected police officers found evidence that traffic offences were being wiped and interfered with, they did what their job demanded of ...Read the story

Water Crisis

For many of the impoverished communities in South Africa who lack basic sanitation in their homes, accessing clean water for survival is a daily ...Read the story

Transparency Twitter