DECLARATION D’INTERETS, DE PATRIMOINE ET DE DETTES : MECANISMES DE CONTROLE, TRANSPARENCE, SANCTIONS

Filed under - Politics and government

Published on 12 July 2013 as a EU Helpdesk answer
Existe-t-il un principe, une norme ou une "bonne pratique", à l'échelle internationale ou à celle de l'Union européenne, établissant que les déclarations d'intérêts et de patrimoine doivent systématiquement être rendues publiques et systématiquement être vérifiées par une autorité indépendante ? Quels principes ou "bonnes pratiques" régissent les sanctions prévues, à l'échelle internationale ou à celle de l'UE, à l'encontre des agents en situation avérée de conflit d'intérêts ? Quelle est la nature de ces sanctions ?

Sommaire

1. Normes internationales en matière de conflit d'intérêts et de déclaration de patrimoine
2. Mécanisme de contrôle
3. Politiques en matière de publication des déclarations
4. Sanctions en cas de non-respect des règles et gestion des conflits d'intérêts
5. Bibliographie

Résumé

Les déclarations d'intérêts et de patrimoine sont considérées comme un outil essentiel pour prévenir les conflits d'intérêts et lever le voile sur des pratiques d'enrichissement illicite. Les experts s'accordent à affirmer qu'il doit revenir à un organisme public et doté des ressources suffisantes de collecter ces déclarations et de les contrôler. Si, pour des questions de respect de la vie privée et de sécurité, la question de la publicité de ces déclarations fait toujours débat, les États devraient en principe rendre obligatoire la divulgation des déclarations d'intérêts, à l'exception des informations susceptibles de violer le droit à la vie privée.

L'efficacité d'un dispositif de déclarations d'intérêts et de patrimoine passe par une application effective et par l'adoption de sanctions proportionnées et dissuasives en cas de non-respect des règles. Il est par ailleurs souhaitable que les États adoptent des règles visant à une bonne gestion des conflits d'intérêts ainsi que des sanctions le cas échéant, comme le renvoi d'un agent reconnu coupable ou l'annulation rétroactive des décisions controversées.

Author(s): Maíra Martini, Transparency International, [email protected]
Reviewed by: Marie Chêne; Finn Heinrich, PhD, Transparency International
Publication date: 12 July 2013
Number: 0

Download full answer

Country / Territory - International   
Region - Global   
Language(s) - French   
Tags - asset disclosure   |   Asset declarations   |   political corruption   

Contact the Anti-Corruption Helpdesk

If you work for one of our supporting partner organisations, submit your query to the Helpdesk:
[email protected]

More Helpdesk answers

05
Apr
2018

What approaches are there to identify policy-induced harmful rents, what are their respective strengths and weaknesses, and how have donors used ...

03
Feb
2012

Les codes d’éthique destinés aux parlementaires se montrent-ils efficaces dans la pratique ? Nous souhaiterions connaître des exemples de bonnes ...

Transparency Twitter