Une plus grande transparence dans le secteur du pétrole et du gaz est essentielle pour faire cesser la corruption sévissant dans les pays riches en ressources

Issued by Transparency International Secretariat



Les compagnies pétrolières et gazières ont amélioré la transparence en matière de communication des revenus et d’information sur les programmes de lutte contre la corruption. Mais, selon un nouveau rapport de Transparency International (TI) et de Revenue Watch Institute (RWI), elles doivent mener des actions plus audacieuses si elles veulent faire cesser la corruption.

« La transparence s’améliore et c’est une bonne nouvelle, mais trop peu de compagnies publient les sommes qu'elles versent aux gouvernements dans les pays où elles opèrent. Deux tiers des populations pauvres du monde vivent dans des pays riches en ressources. Elles ont le droit de connaître le montant que leur gouvernement reçoit des compagnies en échange de l’exploitation de ces ressources », affirme Huguette Labelle, Présidente de TI.

Le Rapport 2011 sur les compagnies pétrolières et gazières se base sur une étude menée en 2010 et forme une nouvelle version d’un rapport publié en 2008. Il évalue 44 compagnies sur la disponibilité de l’information concernant les programmes de lutte contre la corruption, ainsi que la manière dont elles publient différentes données dans l’ensemble des pays où elles opèrent.

Les compagnies évaluées représentent 60% de la production mondiale de pétrole et de gaz.

En rendant publiques les mesures de lutte contre la corruption et les principales données financières et organisationnelles, particulièrement à l'échelle de chaque pays, les compagnies témoignent de leur volonté de mettre un terme au détournement des revenus. Plus particulièrement, la publication détaillée des versements fiscaux permet aux citoyens de demander des comptes au gouvernement.

« Il est frappant de constater combien relativement peu de compagnies publient pour chaque pays les paiements qu’elles ont faits aux gouvernements, même si la société civile et un nombre croissant de législateurs et d’organismes chargés de la réglementation reconnaissent l’importance de cette information », explique Karin Lissakers, Directrice du RWI. « Ces données sont essentielles pour les investisseurs, les pays riches en ressources et les gouvernements. »

Les conclusions du nouveau rapport montrent des améliorations depuis 2008 :

Cette amélioration de l’implication des compagnies peut refléter une prise de conscience accrue de la responsabilité qui est la leur dans la lutte contre la corruption, et du souhait des investisseurs de chercher des solutions pour évaluer et pérenniser la communication.

Afin d’encourager une plus grande transparence, le rapport recommande que les investisseurs incorporent la transparence d’entreprise (ou son absence) dans leurs analyses et leurs modèles d’évaluation.

Bonnes pratiques

Plusieurs compagnies ont obtenu de bons scores à tous les niveaux, même dans des pays réputés pour leur environnement difficile. Ces résultats montrent qu’il est possible pour les compagnies de faire preuve de transparence sans compromettre leurs résultats.

Le rapport montre que les compagnies peuvent montrer l’exemple. Il existe des normes de bonnes pratiques en matière de transparence, qui contribuent à garantir l’utilisation correcte des revenus tirés du pétrole et du gaz.

Toutefois, les actions menées par les compagnies ne sont qu’une partie du puzzle. Les gouvernements ont aussi un rôle à jouer : ils doivent s’engager à utiliser la richesse issue des ressources naturelles dans l'intérêt du bien public.

Principales conclusions

Recommandations

Le rapport dresse une série de recommandations pour les compagnies, les gouvernements, les organismes chargés de la réglementation et les investisseurs.

Remarques destinées aux rédacteurs: Le rapport, publié conjointement avec Revenue Watch, est le troisième d’une série faisant partie du projet Promouvoir la transparence des revenus, une initiative conjointe de TI et de RWI. En 2008, TI a publié son premier rapport sur les compagnies, suivi en 2010 du classement par pays de RWI. L’Indice RWI classe les gouvernements en fonction de la transparence de leurs déclarations sur les revenus issus du pétrole et du gaz. Le rapport 2011 actualise et développe le rapport 2008 sur les compagnies.

Le rapport intégral peut être téléchargé ici.


For any press enquiries please contact

Deborah Wise Unger, Media and Public Relations Manager
Transparency International
T: +49 30 343820-666 / -19
E: .(JavaScript must be enabled to view this email address)

Supplementary downloads

Solicitude

Support Transparency International

Is Hungary’s assault on the rule of law fuelling corruption?

In June 2018, Hungary’s parliament passed a series of laws that criminalise any individual or group that offers help to an illegal immigrant. The laws continued worrying trends in the public arena that began with the rise to power of the Fidesz party in 2010. What are these trends, and what do they mean for the fight against corruption and the rule of law in Hungary?

Will the G20 deliver on anti-corruption in 2018?

This week, activists from civil society organisations all over the world gathered in Buenos Aires, Argentina for the sixth annual Civil 20 (C20) summit.

Returning Nigerians’ stolen millions

The stakes are high in the planned distribution of $322 million in stolen Nigerian public money.

Three priorities at the Open Government Partnership summit

Transparency International has been at the Open Government Partnership's global summit in Tbilisi, Georgia, pushing for action in three key areas.

Civil society’s crucial role in sustainable development

Key players in the development community are meeting in New York for the main United Nations conference on sustainable development, the High-Level Political Forum (HLPF). Transparency International is there to highlight how corruption obstructs development and report on how effectively countries are tackling this issue.

Comment gagner la lutte contre la corruption en Afrique

Aujourd’hui est la Journée africaine de lutte contre la corruption – une occasion opportunité pour reconnaitre le progrès dans la lutte contre la corruption en Afrique et le travail significatif qui reste encore à accomplir.

How to win the fight against corruption in Africa

African Anti-Corruption Day is an important opportunity to recognise both the progress made in the fight against corruption in Africa and the significant work still left to do.

Why rather

Follow us on Why rather